43% des voix au CTU!

Après les scrutins du  6 décembre

Une participation faible en particulier du côté des enseignants-chercheurs qui devrait inciter à un couplage avec les élections au CNU puisque chez les BIATSS et les collègues du secondaire le scrutin du 6 décembre associait des instances combinant pour les unes les aspects collectifs et pour d’autres les aspects individuels des carrières. Pour d’autres raisons les personnels les plus précaires (CDD, contrats d’enseignement, ATER, doctorants contractuels) sont aussi les plus absents de ces scrutins qui pourtant concernent leurs conditions de travail.

Pour les Comissions Paritaires (BIATSS), les listes FSU obtiennent un siège (RF cat C)… des scores très significatifs en  catégories B et A mais qui ne se traduisent pas en siège (3 listes pour 2 sièges !).

La FSU remercie tous les collègues qui ont utilisé les bulletins de vote FSU pour se faire entendre.

 

* Le CT = comité technique de l'université : Résultats inégaux de la liste FSU qui progresse sur Grandmont, Tanneurs et Tonnelé et maintient ses 3 sièges (sur 10). Réajustement global entre les listes UNSA, SNPTES et SGEN au profit de cette dernière qui gagne un siège.

* Le CTU=Comité Technique Universitaire : Deux  faits significatifs : par effet des suppressions et gels d’emploi d’enseignants-chercheurs  titulaires, il y avait 25 inscrits de moins qu’il y a 4 ans sur les listes électorales. La liste SNESUP  est très nettement en tête et progresse en % avec 43,4%  à Tours (10% de plus que le score national) et notre camarade Jean Fabbri est réélu.

* La CCP-ANT = Commission Consultative Agents Non Titulaires : la FSU obtient 3 sièges (-1)