Petition : Pluridisciplinarité -préserver la philosophie et l'allemand à l'université de Tours,...(cliquer)

Préserver le caractère  pluridisciplinaire de l’université de Tours

 

"L'équipe EA 2115 Histoire des représentations à laquelle est adossé le master de philosophie, a pris connaissance de la décision du président de l'Université, annoncée lors de la séance du conseil d'administration du 11 avril, de fermer le M1 à la rentrée prochaine et le M2 à la rentrée 2012. Elle considère qu'il est possible, sur la base d'une maquette qui comprenne un volume d'enseignements disciplinaires plus important que ce n'est le cas actuellement, et eu égard aux mutualisations prévues, d'augmenter notablement les effectifs (qui étaient en philosophie de 17 l'année dernière et de 21 cette année) dans les prochaines années. Elle observe qu'une université sans une "petite discipline" telle que la philosophie perdrait de son caractère interdisciplinaire et de son attrait, non seulement quant à l'enseignement, mais aussi quant à la recherche. Elle demande donc au président de l'université de bien vouloir reconsidérer sa décision et proposer au conseil d'administration d'autoriser le maintien de ce master. Les enseignants-chercheurs d'allemand membres de l'équipe "Histoire des représentations", forts de la bonne appréciation de leur master par l'AERES, demandent le maintien du M2 à la rentrée 2011 et le soutien de leur nouveau projet de master en co-certification avec Bochum (ouverture prévue en septembre 2012)."

Texte proposé par le bureau de l'équipe "Histoire des représentations" (EA 2115)   et 
 adopté à l'unanimité lors de l'assemblée générale de l'équipe du 3 mai dernier. 

___________________________________________________________________________________________________

L'enseignement universitaire de philosophie est indispensable dans une université pluridisciplinaire. Ses liens avec l'histoire, les langues européennes dont l’allemand, l'histoire et la philosophie de l'art…et bien au-delà des sciences humaines structurent un corpus immense. 
Les personnels soussignés de l’université de Tours ne se résolvent pas à la disparition des masters ces disciplines, soutiennent le maintien de ces formations et refusent une logique qui pourrait ensuite affecter d'autres disciplines.
Ils appellent les élus au conseil d’administration et le président de l’université à réexaminer ces choix avant le CA du 30 mai. 
 
Texte à signer et à faire parvenir aux élus SNESUP et du collectif UPUP-UPC dans les conseils centraux, dont les représentants sont les seuls lors du  CA d'avril à  s’être résolument opposés à ces annonces de fermetures, décidées par l'équipe présidentielle.
Contact : www.snesup-tours.fr, soutien par mel sur fsu@univ-tours.fr(mentionner pluridisciplinarité dans l’objet du message)