Les débats ... et le SNESUP

Une situation qui appelle l'intervention des universitaires

 

La conjonction du maintien à la tête de l'université de Tours du même groupe autour de L Vaillant  qu'en 2008  et des changements à la tête de l"Etat et au ministère de l'enseignement supérieur ne peut s'effectuer dans l'indifférence.

Le SNESUP à Tours entend analyser à la fois ce qui a conduit au statu quo à Tours dans une logique decomplaisance avec les orientations de la loi LRU comme ce que signifient les premiers pas de G Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et de son directeur de cabinet L Collet (PU-PH, comme L Vaillant) et ancien président de la CPU.

Dans un cadre syndical ouvert la section SNESUP de TOURS invite dont les collègues à débattre

mardi 22 mai à partir de 16h

salle 226 du site Tanneurs.